Archive de la catégorie ‘societe’

Samedi 2 janvier 2010

http://www.communique-de-presse-gratuit.com/actualites-buzz-et-medias/fiches-banque-de-france-avons-nous-droit-a-une-seconde-chance/

 

Être fiché Banque de France, c’est un parcours du combattant pour avancer dans la vie. Témoignage

Nouvelles de Grenda, alias Anne Ginet,

Fichée Banque de France et avec la motivation pour rebondir, je me suis présentée aux associations aidant les créateurs d’entreprise. Mon projet est ficelé, bétonné, intéressant. D’autant plus que j’ai tout fait pour en financer une bonne partie. Mais JE NE SUIS PAS ELIGIBLE, CAR BANQUE DE FRANCE. SUIS-JE UNE CRIMINELLE?

je dois supporter quotidiennement cette humiliation en plus de la cabale dont j’ai été et je suis toujours victime, car maintenant je n’ai plus de revenus.

Je n’éprouve pas de regrets à avoir exercer mon métier d’infirmière pendant 23 ans; je regrette seulement d’y avoir sacrifié toute ma vie. je n’ai pas fait d’erreur de parcours et j’ai toujours jusqu’à ce jour, payer mes factures. J’ai tout comme vous, menée une “vie normale”.  Mais toute cette campagne de destruction menée contre moi, m’a détruite. je n’ai même pas 50€ sur mon compte…. cabale, ostracisme, rejet, ruine, harcèlement, diffamation, destruction de ma réputation…. On m’empêche réellement de travailler, je n’ai pas ce droit.

Ma voiture m’a lâchée, et je n’ai pas les moyens de la réparer. Je vais me retrouver  SDF, et j’ai peur. La société ne vous accorde pas de seconde chance. De plus, inscrite au chômage, du fait de mon statut de libérale, je n’ai droit à aucune indemnité, malgré mes années de cotisation. Il y a quelque chose d’illogique et d’anormal.

Aussi, en cette période de fin d’année, je vous demande de m’aider à redémarrer. Tout don sera le bienvenu.

ATTENTION: PA QUESTION DE REGLER MES DETTES, JE TIENS A LES PAYER. JE N’AI BESOIN  QUE D’UNE AIDE FINANCIERE POUR REBONDIR, et VIVRE, et exercer mon nouveau métier en 2010, car j’arrive à la fin de la formation.

J’ai vraiment tenté par mes propres moyens de m’en sortir, mais là je suis écrasée, anéantie, car je ne suis pas éligible. Suis-je une mauvaise citoyenne? Cet état de fait est comme une prison, avec des barreaux virtuels. pensez que cela peut  aussi vous arrivé, qu’il y a peut-être quelqu’un dans votre entourage qui est Banque de France.

J’en fait appel à votre générosité et surtout à votre solidarité. Vous serez tenus au courant de ma nouvelle vie, si VOUS, vous me donnez cette seconde chance que la société ne m’ octroie pas.

C’est la seule ressource que j’ai. Je sais que nous sommes tous pris à la gorge avec la crise, mais je ne vous demande pas un effort insurmontable. Faites acte de solidarité et de soutien financier.

AIDEZ-MOI A REDEMARRER , A REBONDIR,CAR SANS VOUS JE NE LE POURRAIT PAS. Je suis dans une impasse terrible et je ne souhaite à personne de vivre ce que je suis en train de vivre. je me demande chaque jour, ce qui va arriver comme catastrophe. Quand verrais-je la fin de ce cauchemar? Est-ce que je dois encore tomber plus bas, à tel point que toutes les portes soient fermées à jamais?

Anne Ginet

40 rue Demongeot

97360 Mana

Guyane Française.

vous pouvez m’appeler sans indicatif et sans surcout au 0594279607, me laisser un message sur annemaryland@orange.fr

Tous vos dons seront les bienvenus.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

Anne Ginet

Dés que j’aurai protégé mon projet, (c’est gratuit), vous pourrez le consultez à

http://gastonphoebus.unblog.fr L’intégralité du site est surgwensante, car il y a eu un problème de changement d’algorytmes

http://gwensante.politicienne.com

Cela sera fait au plus tard dans les 48 heures qui viennent.

L'article Fichés Banque de France: avons nous droit à une seconde chance concernant banque de FranceActualités, buzz et médias

avancer, avancer dans la vie, banque de France, combattant, fiché banque de france, fiches, parcours, seconde chance, temoignage

Petite Précision

Lundi 28 décembre 2009

 

Une petite précision

je ne vois pas en vertu de quoi, je quitterai la Guyane. Je l’ai quittée une fois, et je m’en rappellerai toujours. C’était une souffrance de tous les jours.

J’ai tout fait pour revenir. Personne, je dis bien personne ne m’interdira de vivre là où je l’ai décidé.

Celui qui veut quitter la Guyane, en m’emmenant dans ses bagages, c’est l’étranger, qui vit à la même adresse que moi. J’en ai marre de l’entendre démonter la Guyane.

Mon combat m’a mis en « conflit » avec le monde médical au sens large, mais pas les guyanais. Mes anciens clients me regrettent beaucoup et trouvent cela injuste, car ils se sentaient en sécurité, avec moi, pendant les soins.

Ce n’est pas parce que j’ai dénoncé sans le savoir, car pour moi, c’était des questions qui méritaient une réponse adéquate, et non inadaptée comme ils me l’ont fait comprendre.

C’est à leurs inertie que j’en veux, et leur manque de prise de responsabilités.

J’ai pris les miennes, je suis de mon côté et du côté du patient car c’est pour cela que j’ai été formée.

Je tiens aussi à dire, qu ’en faisant mes études, je disais avec un humour noir, que je serai ni plus ni moins, qu’une « serpilothérapeuthe confirmée ». C’est bien ce que je suis.

Le défouloir des médecins, surveillantes, collègues….

Et puis, parlons un peu des syndicats infirmiers.

Il y en a tellement que c’est difficile de savoir ce qu’ils revendiquent. En plus ma propre expérience des syndicats, quand je posais une question précise, c’était le grand flou.

La perle des réponses a été donnée par un président de syndicat, et par son fils, « il dort ». Il ne m’a toujours pas recontactée , et encore moins aidée. Et oui, j’ai vraiment appuyé sur le bouton auquel il ne fallait pas toucher.

.La serpilothérapeuthe a quitté cette profession, et j’en suis bien contente.

On peut même aller plus loin, en supprimant les infirmiers, et en les remplaçants par des techniciens par spécialité.

Nous sommes les parents pauvres de cette profession, et plus çà va, moins nous sommes reconnues.

Mais la faute à qui?

A NOUS!!!

Nous sommes pour la majorité des femmes, et apparentées aux bonnes sœurs.

C’est notre héritage. Notre simple existence est de servir de tampon entre le médecin et le patient.

Les protocoles, dont je ne trouve pas l’efficacité dans tous les domaines, les diagnostics infirmiers, c’est bien pour les pays qui les utilisent vraiment comme le Québec, la Suisse, la Belgique.

Mais en France, c’est perçu comme un surcroit de travail qui ne sert à rien.

Et j’ai rencontré des quantités d’infirmières qui ne savent pas se servir de ces outils.

Gwen Santé, Serpilothérapeuthe Confirmée.

23 ans de pratique pour rien.

ma politique II

Lundi 28 décembre 2009

 

Ma politique II

Celle là, s’adresse à ceux qui sont de Banque de France. Prison virtuelle où nous sommes traités comme des « criminels ». Elle est vraiment dans la création d’une forme d’exclusion grave. Personne n’a le droit au dérapage.

Et je suis encore plus effarée quand j’entends des hommes politiques devoir des centaines de milliers d’euros aux impôts, et se permettent de ne pas les payer comme les autres et de s’offrir des gadgets, à plus de 130 000 Euros… Ils baignent dans le luxe. Moi, qui suis citoyenne, petit peuple comme vous, si je ne paye pas mes impôts, je ne peux pas me faire entendre de ce service et je subis les ATD sur mon compte. Ce qui me mène droit dans le mur et m’empêche d’avoir le temps de faire des formations, et de faire rentrer de l’argent, pour les payer. DE PLUS, JE TIENS A PAYER MES DETTES. Mais on ne m’en donne pas la chance, alors que je demande que du temps. Comparer à l’exemple précédent, c’est injuste, et déloyal.

Et pourtant, pour les Banques, je vous assurent que nous sommes des clients , certes différents, mais qui rapportons énormément d’argent, à ces banques. Ils peuvent me mettre en justice, ils l’ont fait , mais n’ayant plus de revenus, comment je vais les payer?

Quant allez-vous le comprendre?

Je me bâts pour ma dignité et ne pas me mettre en faillite, car je ne pourrais plus exercer comme comme je le veux, et surtout, je ne pourrais pas créer ma prochaine entreprise. J’ai 45 ans, je ne resterai pas salariée pendant 5 ans, avant de récupérer mes droits et pour cela, il faudrait aussi que je trouve du travail. Mais je vous ai expliqué dans politique I, que personne ne m’emploiera.

Il faut changer le regard des gens envers les fichés banque de France. Il y a tellement de circonstances, diverses et variées qui peuvent vous y amener. Perte d’emploi, crédits en cours pour la maison et devenir propriétaire et hop, en peu de temps, vous y êtes. Et n’oubliez pas que la société nous dit de travailler plus, pour gagner plus. Je pense surtout que cela enrichi les caisses de l’état, et ce d’autant plus que ce n’est pas si facile que ça de travailler plus. Pensez au nombre gigantesques des RTT, non payés à l’hôpital. Plus le recrutement obligatoire, car nous sommes en phase d ‘épidémie de grippe porcine. Comment , les hôpitaux vont gérer cela?

Sans compter les heures supplémentaires que vous faites à suivre, et qui engendrent fatigue, stress,inattention, burn-out, harcèlement, paranoïa ,risque d’erreurs plus important, de façon exponentielle.

Dans mon cas, c‘est le non droit au travail, qui m’a amenée dans cette descente aux enfers, qui est vertigineuse et je ne sais pas quand cela va s’arrêter. Je pensais, avoir atteint le fond. Mais non, je viens de perdre ma mutuelle, je n’ai plus de statut social, car inscrite au chômage, en tant que libérale, je n’ai pas le droit aux indemnités. Absurde, non? Quand, on vous pousse a créer votre propre entreprise.

De grâce, mettez- nous en bénéfices commerciaux, et non pas en non commerciaux. Pourquoi?

On pourrait faire de la publicité et « démarcher » directement le malade. Je sais que des infirmières libérales le font. Elles se rendent dans les chambres des patients hospitalisés, et leur laissent leurs cartes. INTERDIT; Elles font toutes formes de compérage, avec les pharmacies, les médecins, les réseaux, l’hôpital, pour avoir un fond de clientèle. INTERDIT.

Elles diffament leurs collègues, refusent l’entraide, car quand elles voient arriver un nouveau venu dans le libéral, il est peut-être celui qui va changer la donne et elles gagneront plus d’argent. INTERDIT.

Je ne vous dit pas combien de fois, mes pneus ont été crevés par ces chères collègues, voiture rayée et abimée…sans compter les plaintes, alors que vous n’avez même pas commencer à travailler .Et puis, pourquoi, ne répondent-elles pas au téléphone le soir, le weekend? Moi, je me récupère ces appels. Au début, avant de cesser mon activité libérale, je jouais le jeu. Mais , je me suis retrouvée en fait, devant des cas très lourds dont les collègues ne voulaient pas. C’est comme ça, que je me suis retrouvée à « gérer » seule, et en même temps, la fin de vie de 3 personnes. Un individu, même formée comme je le suis en soins palliatifs et gestion de la crise familiale, seule à la maison, avec des médecins qui répondent absents au téléphone, je n’ai pas tenu le coup. J’étais épuisée, je l’ai fait et je suis allée signaler aux médecins que un par un ça suffit, mais trois d’un coup!

Vous savez, ils ont leurs astuces, pour vous faire accepter ce genre de travail. Ils vous disent toilette à la maison, la famille n’est pas avertie de ce qui va arriver, alors que c’est le rôle du médecin, et au premier coup d’œil, chez le patient, vous découvrez la vérité. Trop tard, vous avez accepté!

Et, pourtant, j’aimais ce genre de travail, très difficile, très prenant, mais enrichissant, car vous cheminez avec le patient et sa famille, à son domicile et que la plupart du temps, cela se passe bien.

En 23 ans de carrière, j’ai toujours assumé toutes mes charges CAR J’AVAIS DU TRAVAIL!!

  1. Mais, ici, en Guyane, le fait d’avoir défendu, protégé les patients, a créer un mouvement de destruction sociale de mon outil de travail, de diffamation, de rejet, d’ostracisme de la part des médecins, et de mes collègues.

Vous allez dire que je n’y vais pas de main morte, mais; ici, 80 000 habitants, et depuis le 17 septembre 2009, France-Guyane, nous sommes classés en zone ultra-déficitaire!!!!

Et je n’ai toujours pas de clients. IL N’Y A QUE 7 CABINETS INFIRMIERS!!!!

Je suis EXCEDEE par cet état de fait. J’ai tenu aussi longtemps que je pouvais tenir, un cabinet sans clients, mais cela coûte cher, car les charges courent, et il y a un moment où il faut savoir dire STOP. Je suis quand-même passée par 16 mois sans appel!!!!J’ai fini avec un seul et unique patient.

TROP C’EST TROP.

Aussi, je vous demande de me soutenir.

C’est primordial, pour moi, pour vous.

Je vous exposé brièvement ma politique et j’espère que vous vous retrouverez dans cette description.

Il faut bien que j’arrête cet article, mais je vous raconterais en complément du blog de Gastonphoebus, les événements qui n’y sont pas. http://gastonphoebus.unblog.fr

J’en ai fini avec le langage soft, l’enrobage des événements, alors que çà va vraiment mal pour moi et que mon cas n’est pas unique. Je n’ai plus qu’un euro en poche et c’est la nuit de Noël.

Rejoignez-moi!

Gwen Santé.

Image du logo

Vendredi 11 décembre 2009
Creative Commons License

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Infirmière libérale en detresse: harcelement, ostracisme et rejet en Guyane

Vendredi 11 décembre 2009

infirmière libérale, harcèlement, ostracisme, rejet, Guyane, infirmière guyane, ostracisme guyane, zone sinistrée, ouest guyanais

Une infirmière installée en Guyane témoigne du harcèlement et de l’ostracisme dans une zone sinistrée, l’ouest guyanais

J’ai 44 ans et 23 ans de pratique infirmière. Originaire de métropole, je suis installée en tant qu’infirmière libérale, dans une zone sinistrée, où il n’y a que 7 cabinets infirmiers, pour 80 000 habitants.

pour comparer,dans l’est-guyanais, 140 infirmiers installés pour 120 000 habitants.Je suis la seule à ne pas travailler.Je suis arrivée en 2006, ici, et aujourd’hui, je ne peux plus honorer mes charges pour la première fois de ma vie. Je suis Banque de France, TI, TGI,. Le libéral est pour moi, toute ma vie, et je ne veux pas que l’on m’impose la faillite. J’assume l’entière responsabilité des actions que j’ai menées.Aprés avoir averti les instances locales, et devant la réponse qui m’a été donnée, difficultés relationnelles, j’ai envoyé le dossier au ministère de la santé. Tout a été prouve et ils ne peuvent pas arranger ma situation.Selon la presidente du conseil de l’Ordre des infirmiers de Guyane, les médecins de hospitaliers de Saint-Laurent du Maroni, refuseraient de collaborer avec les infirmières libérales; à force de recherches, de blogs, de forum, je suis ausi dans viadeo.com, ce problème existe ausi en métropole. Attention, je ne suis pas là pour “heurter” les médecins, mais beaucoup de paramédicaux se retrouvent exclu par un médecin ou plusieurs.Je sais que les médecins sont surbookés, mais est-ce une raison valable pour completement, dans mon cas me rejetre du système?Je peux vous envoyer des documents pouvant prouver la cabale montée contre moi.Je suis aussi chevalier dans la Légion d’Honneur.Je suis une bonne professionnelle de santé, sans être la meilleure, ni la plus belle. Je veux simplement que mon droit constitutionnel au travail soit reconnu.Le libre choix n’existe pas.Le medecin qui a mis en place la destruction de mon cabinet, de mon outil de travail et mis en danger mes patients par arrêts des soins non justifié,plus ma vie privée en danger, va passer en chambre disciplinaire. Je suis la quatrième à porter plainte contre lui. J’ai un courrier manuscrit, que le patient m’a remis, avant de le transmettre à ce médecin, pourrait prouver la cabale mise en route contre moi.

Il est important que ce communiqué soit transmis au plus vite de vos possibilités, et je suis, bien sur,prête à envoyer les documents.Il faut ouvrir un débat pouvant entrainer une ouverture, et une meilleure collaboration entre médicaux et paramédicaux. Tout ce que nous voulons, c’est être reconnu, RECONNAISSANCE, et participer avec le médecin à une meilleure collaboration, avec nos spécificités complémentaires et indispensables pour le bien-être du patient. Ce qui m’arrive ne doit pas arriver à d’autres. Nous sommes en pénurie infirmière et médicale!!!

Ajoutez les informations pour vous contacter :

Communiqués de presse associés

Une infirmière libérale qui rebondit

Vendredi 11 décembre 2009

Des nouvelles de Grenda,  infirmière libérale en difficulté

Suite de mon premier communiqué de presse, UNE INFIRMIERE TEMOIGNE DE  L’OSTRACISME ET DE L’INTERDICTION AU TRAVAIL.

Quelques mois on passés, et je me retrouve sans CLIENTS, le médecin ayant réussi à m’éliminer de cette profession par diffamation, comérage, rumeurs, destruction de mon outil de travail, destruction de ma vie privée, banque de France, TI et TGI.

Il est passé en jugement le 7 novembre dernier, et comme mon avocat est en grève, je n’ai été défendue par personne, n’ayant pas les moyens financiers de me rendre en Martinique, à la Chambre interdisciplinaire du conseil de l’Ordre des Médecins, Antilles-Guyane. Le plus regretable, c’est que j’ai appris 48 heures avant le procés, que personne ne me representerait!!!!

QUEL BUG!!!!! Il s’agit quand même de ma vie.

J’ai commencé cette profession d’infirmière en travaillant avec les plus grands et je termine au bout de 23 ans et décorée de la Légion D’Honneur par la France, pour l’excellence de mon travail, de mon intégrité, de ma déonthologie et de mon éthique. J’ai fini d’exercer en mettant de simples gouttes à mon dernier patient qui a résisté au médecin pendant 1 an et demi.

J’ai crée un nouveau site pour me lancer dans le travail à domicile et générer des revenus

http://www.yagoa.fr/leshoppingdegrenda

Astuces, conseils, santé, beauté, bien-être, developpement de soi, Finalement, tous les outils dont je me suis servie pour remonter la pente

je suis une formation en massage et j’èspère bientôt pouvoir exercer cette nouvelle profession, en plus de mes activités internet.

Pour finir, je dirai que j’ai lutté et je continue, contre les silents killers, qui vous “écoutent” toujours mais qui ne fond RIEN

*Dans une zone ultra-déficitaire, officialisée par le journal de France-Guyane, le 17 septembre 2009, où nous ne sommes que 7 infirmières pour 80 000 habitants, JE N’AI TOUJOURS PAS DE TRAVAIL!!!!!!!!!

Ce dossier a atteint les plus hautes sphères de la Métropole, mais il y a une volonté délibérée de la Guyane, de ne pas tenir compte de ma situation, bien particulière et QUE JE NE MERITE EN AUCUN CAS!!!

Mon livre sera publié en février 2010 dans les librairies, et ça c’est une bonne nouvelle.

J’espère que ce communiqué sera plus actif, car je ne suis pas la seule dans ce cas:!!!!!!!!

N’HESITEZ PAS 0 ME CONTACTER POUR ME SOUTENIR!!!!!

Grenda

annemaryland@orange.fr

mana Guyane Française

téléphone sans indicatif, sans surcout: 0594279607

portable: 0694280710

Communiqués de presse associés

http://grenda1964.agence-presse.net/2009/12/11/fiches-banque-de-france-avons-nous-droit-a-une-seconde-chanceaide-financiere-cabale-destruction-sociale-diffamation-don-exclusion-humiliation-interdite-de-travail-mentale-physique-sdf-sol/

Vendredi 11 décembre 2009

Nouvelles de Grenda,

Fichée Banque de France et avec la motivation pour rebondir, je me suis présentée aux associations aidant les créateurs d’entreprise. Mon projet est ficelé, bétonné, interressant.D’autant plus que j’ai tout fait pour en financer une bonne partie.Mais JE NE SUIS PAS ELIGIBLE, CAR BANQUE DE FRANCE. SUIS-JE UNE CRIMINELLE?

je dois supporter quotidiennement cette humiliation en plus de la cabale dont j’ai été et je suis toujours victime, car maintenant je n’ai plus de revenus.

Je n’éprouve pas de regrets à avoir excercer mon métier d’infirmière pendant 23 ans; je regrette seulement d’y avoir sacrifié toute ma vie. je n’ai pas fait d’erreur de parcours et j’ai toujours jusqu’à ce jour, payer mes factures. J’ai tout comme vous, menée une “vie normale”.  Mais toute cette campagne de destruction menée contre moi, m’a détruite. je n’ai même pas 50€ sur mon compte…. cabale, ostracisme, rejet, ruine, harcelement, diffamation, destruction de ma réputation…. On m’empêche réellement de travailler, je n’ai pas ce droit.

Ma voiture m’a lachée, et je n’ai pas les moyens de la réparer. Je vais me retrouver  SDF, et j’ai peur. La société ne vous accorde pas de seconde chance. De plus, inscrite au chômage, du fait de mon statut de libérale, je n’ai droit à aucune indemnité, malgré mes années de cotisation. Il y a quelque chose d’illogique et d’anormal.

Aussi, en cette période de fin d’année, je vous demande de m’aider à redemarrer. Tout don sera le bienvenu.

ATTENTION: PA QUESTION DE REGLER MES DETTES, JE TIENS A LES PAYER. JE N’AI BESOIN  QUE D’UNE AIDE FINANCIERE POUR REBONDIR, et VIVRE, et excercer mon nouveau métier en 2010, car j’arrive à la fin de la formation.

J’ai vraiment tenté par mes propres moyens de m’en sortir, mais là je suis écrasée, anéantie, car je ne suis pas eligible. Suis-je une mauvaise citoyenne? Cet état de fait est comme une prison, avec des barreaux virtuels. pensez que cela peut  aussi vous arrivé, qu’il y a peut-être quelqu’un dans votre entourage qui est Banque de France.

J’en fait appel à votre générosité et surtout à votre solidarité. Vous serez tenus au courant de ma nouvelle vie, si VOUS, vous me donnez cette seconde chance que la société ne m’ octroie pas.

C’est la seule ressource que j’ai. Je sais que nous sommes tous pris à la gorge avec la crise, mais je ne vous demande pas un effort insurmontable. Faites acte de solidarité et de soutien financier.

 

 

AIDEZ-MOI A REDEMARRER , A REBONDIR,CAR SANS VOUS JE NE LE POURRAIT PAS. Je suis dans une impasse terrible et je ne souhaite à personne de vivre ce que je suis en train de vivre. je me demande chaque jour, ce qui va arriver comme catastrophe. Quand verrais-je la fin de ce cauchemard? Est-ce que je dois encore tomber plus bas, à tel point que toutes les portes soient fermées à jamais?

Anne Ginet

40 rue Demongeot

97360 Mana

Guyane Française.

vous pouvez m’appeller sans indicatf et sans surcout au 0594279607, me laisser un message sur annemaryland@orange.fr

Tous vos dons seront les bienvenus.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

 

 

Anne Ginet

Dés que j’aurai protegé mon projet, (c’est gratuit), vous pourrez le consultez à

http://gastonphoebus.unblog.fr

 

Cela sera fait au plus tard dans les 48 heures qui viennent.

 

 

Nouvelles de Grenda,

Fichée Banque de France et avec la motivation pour rebondir, je me suis présentée aux associations aidant les créateurs d’entreprise. Mon projet est ficelé, bétonné, interressant.D’autant plus que j’ai tout fait pour en financer une bonne partie.Mais JE NE SUIS PAS ELIGIBLE, CAR BANQUE DE FRANCE. SUIS-JE UNE CRIMINELLE?

je dois supporter quotidiennement cette humiliation en plus de la cabale dont j’ai été et je suis toujours victime, car maintenant je n’ai plus de revenus.

Je n’éprouve pas de regrets à avoir excercer mon métier d’infirmière pendant 23 ans; je regrette seulement d’y avoir sacrifié toute ma vie. je n’ai pas fait d’erreur de parcours et j’ai toujours jusqu’à ce jour, payer mes factures. J’ai tout comme vous, menée une “vie normale”.  Mais toute cette campagne de destruction menée contre moi, m’a détruite. je n’ai même pas 50€ sur mon compte…. cabale, ostracisme, rejet, ruine, harcelement, diffamation, destruction de ma réputation…. On m’empêche réellement de travailler, je n’ai pas ce droit.

Ma voiture m’a lachée, et je n’ai pas les moyens de la réparer. Je vais me retrouver  SDF, et j’ai peur. La société ne vous accorde pas de seconde chance. De plus, inscrite au chômage, du fait de mon statut de libérale, je n’ai droit à aucune indemnité, malgré mes années de cotisation. Il y a quelque chose d’illogique et d’anormal.

Aussi, en cette période de fin d’année, je vous demande de m’aider à redemarrer. Tout don sera le bienvenu.

ATTENTION: PA QUESTION DE REGLER MES DETTES, JE TIENS A LES PAYER. JE N’AI BESOIN  QUE D’UNE AIDE FINANCIERE POUR REBONDIR, et VIVRE, et excercer mon nouveau métier en 2010, car j’arrive à la fin de la formation.

J’ai vraiment tenté par mes propres moyens de m’en sortir, mais là je suis écrasée, anéantie, car je ne suis pas eligible. Suis-je une mauvaise citoyenne? Cet état de fait est comme une prison, avec des barreaux virtuels. pensez que cela peut  aussi vous arrivé, qu’il y a peut-être quelqu’un dans votre entourage qui est Banque de France.

J’en fait appel à votre générosité et surtout à votre solidarité. Vous serez tenus au courant de ma nouvelle vie, si VOUS, vous me donnez cette seconde chance que la société ne m’ octroie pas.

C’est la seule ressource que j’ai. Je sais que nous sommes tous pris à la gorge avec la crise, mais je ne vous demande pas un effort insurmontable. Faites acte de solidarité et de soutien financier.

 

 

AIDEZ-MOI A REDEMARRER , A REBONDIR,CAR SANS VOUS JE NE LE POURRAIT PAS. Je suis dans une impasse terrible et je ne souhaite à personne de vivre ce que je suis en train de vivre. je me demande chaque jour, ce qui va arriver comme catastrophe. Quand verrais-je la fin de ce cauchemard? Est-ce que je dois encore tomber plus bas, à tel point que toutes les portes soient fermées à jamais?

Anne Ginet

40 rue Demongeot

97360 Mana

Guyane Française.

vous pouvez m’appeller sans indicatf et sans surcout au 0594279607, me laisser un message sur annemaryland@orange.fr

Tous vos dons seront les bienvenus.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

 

 

Anne Ginet

Dés que j’aurai protegé mon projet, (c’est gratuit), vous pourrez le consultez à

http://gastonphoebus.unblog.fr

 

Cela sera fait au plus tard dans les 48 heures qui viennent.

 

 

 

 

Cette actu presse vous plaît ? Partagez la !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

 

Pages

Sujets presse

Actu presse

Rubriques

Achat

Blogoliste

communication

conseils astuces

developpement personnel

formation

information

temoignage

travail à domicile

Meta

var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=’ » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-2297613-52″); pageTracker._initData(); pageTracker._trackPageview(); var pageTracker2 = _gat._getTracker(« UA-9698516-1″); pageTracker2._initData(); pageTracker2._trackPageview();

Copyright © 2009 Médicaux et para médicaux en difficultés..
Agence Presse | Stratégie entreprise

Visionary Thème

Les Silents Killers

Vendredi 13 novembre 2009

Juste un petit mot pour vous dire que j’attends avec impatience le résultat du jugement.

je parle des tueurs silencieux beaucoup plus dangereux que n’importe quel criminel, car  une fois obtenu un POUVOIR quelque qu’il soit,

la réponse est « je ne peux rien pour vous »

La politique ne sert que qui s’en serve, et le peuple n’a plus sa légitimité.

Deux faits scandaleux: de nouveau avec le journal paru vendu, c’est mon ancienne adresse qui apparaît. C’est à désespérer, et à ce demander si ce n’est pas le manque d’incompétences que l’on glorifie au mépris total de la population.

 le procès a eu lieu le 7 novembre dernier, et personne ne m’a représentée. Je ne dirai pas ce qui s’est passé, ignorant s’il s’agit d’un quiproquo grave ou autre, car je ne le sais pas ,mais mon avocat pour cause de grève ne s’est pas rendu au tribunal!!!

Grenda

emoticone

lien vers wikio

Mardi 28 juillet 2009

http://www.wikio.fr/subscribethis?url=http%3A%2F%2Fgastonphoebus.unblog.fr%2Ffeed » class= »wikio-popup-button »>Wikio